archives.cotedor.fr

Archives départementales de la Côte-d'Or

À compter du lundi 3 mai, les salles de lecture rouvrent leurs portes au public :
La salle de lecture de la rue Jeannin est ouverte au public du lundi au vendredi, de 8 h 30 à 12 h et de 13 h 30 à 17 h. La consultation des archives se fait uniquement sur inscription, avec réservation des documents, la veille à 15 h 30 au plus tard (
archives@cotedor.fr ou 03 80 63 66 98).
La salle de lecture de l’annexe Quai Gauthey est ouverte au public le vendredi matin de 9 h à 12 h. La consultation des archives se fait uniquement sur inscription, avec réservation des documents, le jeudi précédent à 15 h 30 au plus tard (archives@cotedor.fr ou 03 80 63 66 98).

Vous êtes ici : Archives départementales de la Côte-d'Or /

Décembre - Un sauvetage d’archives : la faïencerie de Longchamp

C’est en 1830 que Claude Phal-Matiron, entrepreneur en bâtiment à Auxonne, fonde une tuilerie à Longchamp à laquelle il adjoint, trois ans plus tard, une faïencerie. En 1847 la manufacture emploie quarante et un ouvriers avec un chiffre d’affaires de 16 950 francs avant d’être agrandie en 1862 par M. Phal-Blondo, architecte et fils du fondateur de l’entreprise qui lui succèdera en 1866. Deux ans plus tard, ce dernier vend la faïencerie à Marcel et Robert Charbonnier, deux ingénieurs qui créent les Faïenceries et tuileries de Longchamp, améliorent la production et s’associent à des artistes dijonnais (Trochot, Marie, Guillaume, Damann) pour créer des modèles et décors.

En 1914, l’entreprise qui vient d’être reprise par Gaëtan Moisand deux ans plus tôt est classée « industrie de guerre » afin de produire de la vaisselle pour les hôpitaux. Dès la fin de la guerre, M. Moisand poursuit la modernisation de l’usine en travaillant par exemple avec l’atelier Primavera des Magasins du Printemps. Après sa mort en 1945 ce sont sa veuve et ses fils qui assurent la succession à la tête de l’entreprise et créent en 1947 une école professionnelle en décoration, modelage et façonnage. En 1964, l’entreprise compte deux cent trente employés et produit quatre millions de pièces par an qui sont vendues principalement dans les grands magasins (Samaritain, Galeries Lafayette, Bon Marché…) et à hauteur de quinze pour cent à l’international (États-Unis et une vingtaine d’autres pays).

Entre 1975 et la fin des années quatre-vingt, les reprises se succèdent et l’établissement est racheté en 1990 par Villeroy&Boch avant de fermer définitivement ses portes en 2009.


151 J 37, 38 et 39

151 J 37, 38 et 39

C’est en novembre 2015 que les Archives départementales récupèrent dans les anciens locaux de la faïencerie des documents produits par l’entreprise entre les années soixante et les années deux mille.


Sauvetage

Sauvetage des archives de la faïencerie, novembre 2015.


Ce vrac d’archives, qui forme désormais la sous-série 151 J, a été confié, lors d’un stage de deux jours, aux étudiants de Master 2 professionnel Archives du XXe et XXIe siècles européens qui en ont réalisé le classement et l’inventaire.

Les documents ainsi classés permettent de découvrir l’organisation générale de l’entreprise à travers sa gestion du personnel, sa comptabilité ou bien des comptes rendus d’assemblées générales.


151 J 6

Fonctions et rôles du chef (s.d), 151 J 6


151 J 6

Problème du grille-pain (s.d), 151 J 6

 

Ce document a certainement été utilisé lors du recrutement du personnel de l’usine

On trouve également un grand nombre d’archives relatives à la production et aux techniques : suivi de la productivité quotidienne et mensuelle, mode d’emploi des machines, brochures de présentation des matières premières, etc.

           

151 J 20

Courrier de l’entreprise Ceradel représentant le fournisseur d’argile Vallendar Clay Itschert Söhne K.G.

informant la faïencerie de leur visite, 1970, 151 J 20.

 

151 J 20 151 J 20

Extraits d’une brochure de présentation des produits de l’entreprise Vallendar Clay Itschert Söhne K.G., 1970, 151 J 20.


Des documents de communication interne et externe témoignent du rayonnement international de l’entreprise

151 J 41 151 J 41

Brochures publicitaires, [1986-1999], 151 J 41


Enfin, même s’ils ne sont pas nombreux, quelques objets ou décors illustrent la production de la faïencerie pendant presque cinquante ans : tasses, soucoupes, moules, décors d’assiettes…


151 J 36

151 J 36


> Consulter la brochure