archives.cotedor.fr

Archives départementales de la Côte-d'Or

Modalités de consultation des archives rue Jeannin et à l'annexe à compter du 30 novembre 2020 :
Nous reprenons le fonctionnement qui a prévalu entre le 20 juillet et le 29 octobre dernier (inscription et réservation de documents), mais avec des jauges plus basses : 10 chercheurs rue Jeannin, 3 chercheurs à l'annexe le vendredi matin.
L'exposition "Oflag" sera visible, en revanche nos manifestations culturelles (cours, conférences, concerts) ne reprendront pas avant le 15 décembre. Ces jauges seront éventuellement revues à compter du 15 décembre, en fonction du contexte sanitaire et des consignes nouvelles.

Vous êtes ici : Archives départementales de la Côte-d'Or /

Un siècle d’industrie en Côte-d’Or (2018)

Auteur : Dimitri Vouzelle (service éducatif)Un siècle d'industrie

Présentation : 26 février - 28 septembre 2018

 

Cette exposition des archives départementales de la Côte-d’Or retrace l’époque où le cœur industriel battait pleinement dans le département. Elle s’attache à incarner les grandes étapes de l’industrialisation dans ce territoire.  La Côte-d’Or constitue une terre industrielle originale regroupant dès le milieu du XIXe siècle des industries diverses à taille humaine. 

Avec des documents iconographiques originaux, des produits emblématiques, des documents administratifs, plusieurs entreprises qui ont fait la renommée du département sont évoquées : PETOLAT, TERROT, CHOILLOT, PERNOT, SEB, LA COTONNIERE DE LA COTE-D’OR, SOMUA, LOUVROIL-MONTBARD-AULNOYE pour citer les principales. La mise en valeur des produits industriels lors des expositions internationales est relatée.
Grâce à des tracts, des affiches, des brochures, des livrets ouvriers, les progrès sociaux obtenus au XIXe siècle et lors de l’expérience du Front populaire en 1936 par les luttes et par la loi sont étudiés.

Cette exposition retrace aussi le temps de la mobilisation de l’industrie durant la Grande Guerre et les temps sombres de l’Occupation, ceux des prélèvements, des spoliations, de la collaboration et des réquisitions allemandes de main-d’œuvre.
Le parcours s’achève avec la reconstruction et le début des Trente Glorieuses illustré par une brochure de Vallourec, le fleuron industriel de Haute Côte-d’Or.

> consulter le catalogue virtuel