archives.cotedor.fr

Archives départementales de la Côte-d'Or

À compter du lundi 3 mai, les salles de lecture rouvrent leurs portes au public :
La salle de lecture de la rue Jeannin est ouverte au public du lundi au vendredi, de 8 h 30 à 12 h et de 13 h 30 à 17 h. La consultation des archives se fait uniquement sur inscription, avec réservation des documents, la veille à 15 h 30 au plus tard (
archives@cotedor.fr ou 03 80 63 66 98).
La salle de lecture de l’annexe Quai Gauthey est ouverte au public le vendredi matin de 9 h à 12 h. La consultation des archives se fait uniquement sur inscription, avec réservation des documents, le jeudi précédent à 15 h 30 au plus tard (archives@cotedor.fr ou 03 80 63 66 98).

Vous êtes ici : Archives départementales de la Côte-d'Or /

La Franche-Comté à Dijon (2016)

Auteur : Edouard Bouyé
Présentation : 18 septembre - 1er octobre 2016

La fusion de la Bourgogne et de la Franche-Comté, depuis le 1er janvier 2016, est l'occasion de rappeler que ces deux "provinces" ont depuis longtemps un destin commun. Capitale provinciale, Dijon est le siège d'une Chambre des comptes dont le ressort, évolutif, a compris longtemps la Franche-Comté. De sorte que l'on trouve, dans la série B, quantité de documents relatifs aux quatre départements franc-comtois.

Les fonds familiaux d'Ancien Régime contiennent souvent des documents relatifs aux deux Bourgognes.

Enfin, en attendant de recevoir des versements de services déconcentrés de l'Etat en Bourgogne-Franche-Comté, il faut rappeler que, durant la seconde guerre mondiale et l'immédiat après-guerre, le préfet de la Côte-d'Or était préfet d'une grande région comprenant les huit départements ; on trouve à Dijon des rapports très instructifs sur les événements politiques et l'esprit public, adressés par les préfets des sept départements à leur collègue de Dijon.

Le choix qui a été fait ici est partiel et partial ; il s'agit d'une présentation de documents faite, le 1er octobre 2016, à l'Association des Amis des archives de la Franche-Comté.

Consulter l'exposition virtuelle