archives.cotedor.fr

Archives départementales de la Côte-d'Or

Les ADCO seront fermées au public le jeudi 21 novembre (toute la journée) et le vendredi 22 novembre (à partir de 12 h 30).
En raison des travaux d'agrandissement de l'annexe (quai Gauthey), certaines séries de documents sont incommunicables. Pour plus de renseignements, merci de contacter l'accueil de la salle de lecture (03 80 63 64 45).

Vous êtes ici : Archives départementales de la Côte-d'Or /

Aux temps des châteaux

Auteur : Service éducatif
Présentation aux Archives départementales : octobre 2003 - juin 2004.

L'exposition « Aux temps des châteaux » propose des documents extraits du patrimoine des Archives départementales de la Côte-d'Or, datés de 1281 à 1793. Souvent peu exposés, ils correspondent à des thèmes enseignés dans les programmes scolaires.

Par commodité, nous retenons le nom usuel de château sans méconnaître que différents termes plus spécifiques qualifient les bâtiments que nous exposons. Nos choix portent sur des résidences nobiliaires rurales, fortifiées au Moyen Age, puis sur des demeures somptuaires.

Nous considérons le château et le système seigneurial qu'il symbolise comme une continuité du Xe au XVIIIe siècle. Fidèles à la remarque de Robert Fossier, nous ne respectons pas la césure historiographique de la fin du XVe siècle.

Le château se donne à voir comme un livre ouvert sur la société qui le sécrète. Par sa lecture, nous accédons aux motivations et agissements de ses propriétaires, puis à l'approche du système qu'ils contrôlent.

Dans l'imaginaire chevaleresque, très répandu chez les « gens du château » jusqu'au XVIIIe siècle, le gentilhomme idéal doit se consacrer au service de Dieu et de son Prince et protéger matériellement et moralement les hommes qui lui sont confiés. Son château lui permet de réaliser sa mission et d'exalter ses vertus. L'aristocrate affiche sa générosité et son désintéressement pour montrer sa soumission à la gloire de son nom et à la défense de son honneur. La gentilité d'extraction et la noblesse récente revendiquent cette conception. Malgré les limites de nos choix documentaires, très dissymétriques, notre exposition peut faire le point, à travers les châteaux, sur la réalité de ces grands principes nobiliaires qui justifient, en partie, la société d'Ancien Régime.

Avec ses permanences et ses mutations, le château reflète l'image de cette aristocratie qui le tient. Il constitue le cadre principal des pouvoirs de commander et de juger les hommes qui vivent sous sa protection et sa contrainte. Il révèle l'altérité et la richesse d'un mode de vie identitaire, avant de sombrer dans la chute du groupe social qui l'animait depuis neuf siècles.

Consulter l'exposition virtuelle