archives.cotedor.fr

Archives départementales de la Côte-d'Or

La salle de lecture de la rue Jeannin et celle de l'annexe sont ouvertes au public selon des modalités adaptées à la crise sanitaire.
ATTENTION : places limitées, réservation obligatoire ; pour en savoir plus, cliquez sur le carrousel ci-dessous.
 
"La rentrée continue ! Après les cours de latin et de paléographie (niveau confirmé et paléographie de la fin du Moyen Age), ce sont les cours de paléographie pour les débutants et les intermédiaires qui vont reprendre la semaine prochaine (mardi 29 septembre à 17 h pour les intermédiaires et mercredi 30 septembre à 14 h pour les débutants). Pour des raisons d'organisation, les Archives départementales auraient besoin de connaître le nombre approximatif de personnes qui envisagent de suivre ces cours. Merci à celles et ceux qui sont intéressés de bien vouloir se signaler auprès du secrétariat (par mail : archives@cotedor.fr ou par téléphone : 03 80 63 66 98).
Vous êtes ici : Archives départementales de la Côte-d'Or /

Les abbayes de Côte-d'Or. Pouvoir et piété

Auteur : Service éducatif
Présentation aux Archives départementales : novembre 2004 - juin 2005.

Le département de la Côte-d'Or appartient à l'ancienne province de Bourgogne, souvent qualifiée de « terre de monachisme » en raison de la présence de deux abbayes chefs d'ordre au Xe et au XIe siècle, Cluny et Cîteaux, ou encore, au XVIIe siècle, d'initiatives comme celle d'Anne de Xainctonge ou de Jeanne Fremyot (sainte Jeanne de Chantal).

En outre, la richesse du patrimoine matériel et spirituel encore présent dans l'espace rural et urbain contribue à maintenir chez nos contemporains des représentations sur le monde des abbayes et leurs temps.

Cette exposition sur le monachisme tente d'amener les visiteurs à la compréhension de ce vaste mouvement millénaire avec ses implications dans la spiritualité, la société et l'espace jusqu'en 1791 et au delà, à partir des seules sources conservées dans les fonds des Archives départementales de la Côte-d'Or et à l'exclusion des ordres hospitaliers et militaires.

L'expression de la diversité et de l'évolution de la vie monastique imprègne le cadre architectural de ces établissements, tels que nous les dévoile une série de plans et de vues cavalières (1-7). Des textes et des dessins relatent l'organisation de ces communautés et leur réalité quotidienne : prières, liturgie, travail (8-13). Le pouvoir du monachisme sur la société et l'économie locales transparaît dans des plans, des dessins et des textes (14-17). Une dernière série de documents évoque les ultimes sursauts puis le déclin du monachisme à la fin de l'Ancien Régime (18-21).

Consulter l'exposition virtuelle