archives.cotedor.fr

Archives départementales de la Côte-d'Or

Vous êtes ici : Archives départementales de la Côte-d'Or /

La Côte-d'Or en vue d'oiseau (2007)

Auteur : Service éducatif (M. Perrin)
Présentation aux Archives départementales : de février à septembre 2007

La cartographie du XVe au XIXe siècle

Depuis l'Antiquité, les sociétés organisées éprouvent le besoin de figurer leur territoire et les espaces qui les entourent. Elles peuvent aussi représenter des espaces symboliques, le monde imaginé par leurs croyances ou selon les textes religieux. Des cartes manuscrites médiévales accompagnent les Bibles et proposent les continents répartis selon la tradition chrétienne, autour de Jérusalem, centre du monde. La Renaissance bouleverse tout cela et s'oriente vers une cartographie scientifique qui s'impose au XVIIIe siècle. Mais les topographes produisent toujours des cartes archaïques à côté d'oeuvres dignes de la géodésie du XIXe siècle.

La richesse des collections des Archives départementales de la Côte-d'Or permet la présentation proposée ici des terroirs et villes de notre région tels que nos ancêtres se les représentaient et figuraient, du XVe au XIXe siècle, particulièrement « en vue d'oiseau », selon l'expression que les arpenteurs du XVIIIe siècle employaient couramment pour caractériser les perspectives panoramiques des paysages et bâtiments qu'ils ont la charge d'immortaliser par leurs relevés et dessins.

Les documents sélectionnés peuvent se regrouper en deux ensembles déterminés par des limites chronologiques et des impératifs techniques et culturels de réalisation. Du XVe au XVIIe siècle dominent dans les pays bourguignons les « pourtraicts », figures et tibériades, beaux ouvrages mais dont les auteurs interprètent beaucoup les paysages représentés. Le XVIIIe siècle introduit la rigueur scientifique dans la réalisation des plans et prépare la cartographie géométrique qui s'impose au XIXe siècle avec l'État centralisé.

Le choix des documents, certains peu ou jamais exposés jusqu'à présent, a été conçu pour illustrer l'évolution des techniques et des motivations qui ont guidé la reproduction des sites de notre région. Mais il offre également la possibilité de découvrir des paysages ruraux et des monuments disparus, de percevoir des composantes des économies, des sociétés et des mentalités oubliées. La géographie et l'histoire affirment ici leurs liens et leur complémentarité dans cette présentation de documents, dictée aussi par la spécificité des collections des Archives départementales de la Côte-d'Or.

Au-delà des époques évoquées ici, la cartographie poursuit ses progrès. Aujourd'hui, elle a recours aux photographies aériennes, aux relevés par satellites, à l'informatique et à la numérisation pour nous proposer des représentations toujours plus précises, plus complètes de l'espace dans lequel nous vivons. L'objectif des peintres et arpenteurs depuis le XVe siècle n'était pas différent ...

> Consulter l'exposition virtuelle