archives.cotedor.fr

Archives départementales de la Côte-d'Or

Les ADCO seront fermées au public le jeudi 21 novembre (toute la journée) et le vendredi 22 novembre (à partir de 12 h 30).
En raison des travaux d'agrandissement de l'annexe (quai Gauthey), certaines séries de documents sont incommunicables. Pour plus de renseignements, merci de contacter l'accueil de la salle de lecture (03 80 63 64 45).

Vous êtes ici : Archives départementales de la Côte-d'Or /

Les expositions à l'affiche actuellement

« Les Templiers croisent les jeux vidéo – Archives X Imaginaire »

 

Les Templiers, membres de l’Ordre du Temple (1129 – 1312) ont, depuis leur création, enflammé l’imagination. Complots secrets, trésor caché, hérésie véritable ou supposée, malédiction prononcée par leur dernier Grand Maître, Jacques de MOLAY, alors qu'il se trouvait sur le bûcher... pas étonnant dans ces conditions que les fameux moines-soldats aient donné naissance à de nombreuses fictions tant littéraires que cinématographiques. Le jeu vidéo, media interactif puisant sa source dans l’imaginaire, ne pouvait pas les ignorer.

 

Au travers d’une exposition mettant en parallèle réalité des documents d'archives relatifs aux Templiers et étude de leur exploitation via le prisme des jeux vidéo, les Archives départementales de la Côte-d’Or associées à M. Gérald MERCEY, conférencier et journaliste spécialisé dans les jeux vidéo, ancien rédacteur en chef de RPG Magazine, animateur d'une émission dédiée à l’actualité des jeux vidéo sur Radio Campus Dijon et commissaire de la présente exposition, ont souhaité éclairer le mythe et montrer à quel point un ordre plusieurs fois centenaire peut, aujourd’hui encore, inspirer et alimenter les médias les plus divers. De la réalité historique, au travers de documents d’archives et de biens patrimoniaux liés, aux délires les plus improbables des jeux vidéo, l’exposition « Les Templiers croisent les jeux vidéo » construit un pont entre réalité historique et images fantasmées.

 

Des documents d'archives datant du XIIIe siècle côtoient ainsi d'authentiques « archives » des jeux vidéo (domaine d'activité beaucoup plus récent mais disposant déjà de sa propre mythologie). Ainsi, Charles CECIL (né à York en Angleterre, en 1962, cofondateur de la société de développement de jeux vidéo Revolution Software) a-t-il accepté de prêter à l'occasion de cette exposition plusieurs esquisses et dessins préparatoires du jeu dont il est le créateur, « Les chevaliers de Baphomet » (Broken Sword dans sa version originale, 1996). Gérald MERCEY a, de son côté, exposé une partie de sa collection personnelle, laquelle compte quelques pièces originales et rares de jeux dans des versions parfois inédites en France (Final Fantasy sur MSX2 (1989), La nuit des Templiers sur Thomson MO5 (1986) ou encore The legend of Zelda, sur Famicom disk system (1986) et ce ne sont là que quelques exemples).

 

D'autres partenaires, publics et privés, ont également participé à cette exposition en prêtant les documents et objets suivants :

- Le Musée du Pays Châtillonnais – Trésor de Vix avec le prêt du mystérieux tout autant qu'intrigant coffret d'Essarois,

- Le Musée des Beaux-Arts ainsi que les Archives Municipales de Beaune, avec les prêts suivants :

- Archives municipales : série de photographies représentant la chapelle des Templiers de Beaune ainsi que la plaque commémorative apposée sur celle-ci (rappelant qu'en ce lieu Jacques de MOLAY fit serment de chevalier du Temple en 1265) ainsi qu'un acte reçu de LEBRETH, notaire à Beaune, relatif à la vente faite par le Grand Prieur de Champagne, commandeur de Beaune, à la ville du « pourpris et temple Saint-Jacques » ;

- Musée des Beaux-Arts : gravure représentant Jacques de MOLAY.

- M. Amaury SABATIER, propriétaire de l'ancienne commanderie de Bure-les-Templiers avec le prêt de plusieurs poteries, boucliers et lanternes.

- M. & Mme de BAZELAIRE ainsi que M. & Mme PENICAUD avec le prêt d'un album de dessins, intitulé « Menesbles et ses environs » de Louis-Victor PETITOT (1824-1891) réalisé entre 1859 et 1878 et présentant, entre autre dessins, trois images du « château des templiers » situé à Bure-les-Templiers.

- La Cinémathèque régionale de Bourgogne Jean DOUCHET avec le prêt d'affiches de promotion du jeu « Assassin's Creed ».

 

Autant de documents et d'objets qui montrent la richesse des sources historiques et mettent en lumière les libertés qui ont pu être prises par les créateurs de jeux vidéo, mais également les sources dont ils se sont inspirés et qu'ils ont su prolonger ou détourner selon leurs envies ou leurs besoins.

Des bornes de jeux permettent enfin aux visiteurs de s'essayer à certaines des aventures qui leur sont présentées en s'immergeant dans les jeux après en avoir découvert les arcanes.

 

Exposition « Les Templiers croisent les jeux vidéo – Archives X Imaginaire », du 06/05/2019 au 27/09/2019, du lundi au vendredi, Archives départementales de la Côte-d'Or, de 8h30 – 17h00.

 

Expositions précédentes