archives.cotedor.fr

Archives départementales de la Côte-d'Or

À compter du lundi 3 mai, les salles de lecture rouvrent leurs portes au public :
La salle de lecture de la rue Jeannin est ouverte au public du lundi au vendredi, de 8 h 30 à 12 h et de 13 h 30 à 17 h. La consultation des archives se fait uniquement sur inscription, avec réservation des documents, la veille à 15 h 30 au plus tard (
archives@cotedor.fr ou 03 80 63 66 98).
La salle de lecture de l’annexe Quai Gauthey est ouverte au public le vendredi matin de 9 h à 12 h. La consultation des archives se fait uniquement sur inscription, avec réservation des documents, le jeudi précédent à 15 h 30 au plus tard (archives@cotedor.fr ou 03 80 63 66 98).

Vous êtes ici : Archives départementales de la Côte-d'Or /

Mars-Avril - La fromagerie Rouy : 100 ans d’industrie familiale

205 J 33 Les archives de la fromagerie Rouy font partie des fonds d’archives industrielles confiés par des particuliers aux Archives de la Côte-d’Or. Photographies, documents publicitaires, documentation scientifique et technique, comptabilité, correspondance, récompenses permettent de retracer l’histoire de cette entreprise familiale, engloutie par la concentration industrielle des Trente glorieuses, mais témoins de cent ans d’innovation et de production agro-alimentaires.
Elle a traversé les remous de l’histoire et a marqué les papilles côte-d’oriennes, notamment par son produit-phare, le Rouy d’or.

 

Pendant trois générations, la famille Rouy a dirigé une entreprise industrielle, en Bourgogne et en Franche-Comté, qui a fabriqué des produits laitiers : lait, beurre et surtout fromages. Son plus grand succès, celui qui lui a assuré sa notoriété, c’est le Rouy d’Or, crème de gruyère triangulaire emblématique concurrente de la Vache qui rit. 205 J 16-1  
  205 J 16-2

 

205 J 34

Les archives de la famille sont passées, en juillet 2019, du grenier aux archives. Elles y ont été affinées par le groupe d’étudiants du master d’archivistique de Dijon, en octobre 2019. Et les vieux papiers dans des cartons à fromage sont devenus des archives mises à la disposition de tous dans des boîtes adaptées.

Ces cent années témoignent de l’évolution de la production, de l’industrialisation à la désindustrialisation (fermeture de l’usine de Dijon en 1975), de l’initiative personnelle et familiale à la concentration industrielle (perte d’autonomie de la famille fondatrice au profit des détenteurs du capital, « ces messieurs de Paris »).

Si les documents publicitaires sont les plus attrayants, la partie du fonds consacrée à la production elle-même permet de connaître le savoir-faire et les pratiques de fabrication qui, grâce aux archives, ne tombent pas dans l’oubli. Les Rouy étaient à la recherche de l’excellence, comme en témoignent les brevets déposés et les prix reçus dans des expositions universelles.

 

205 J 1 205 J 9 205 J 14-1

205 J 14-2

La Première guerre mondiale a conduit l’entreprise à adapter sa production en développant un fromage qui se conserverait plus longtemps, permettant de répondre aux besoins de l’alimentation du Poilu. Durant la Seconde guerre mondiale, l’entreprise doit s’adapter au contexte réglementaire, politique et aux difficultés économiques (transports, approvisionnement) et de main-d’oeuvre.

Dans les années 1950, la production reprend, mais la concurrence, féroce, accentue la pression sur l’entreprise Rouy de la Société anonyme des fermiers réunis (SAFR), holding dans laquelle l’entreprise avait été intégrée avant-guerre. Puis l’entreprise disparaît, le nom est racheté, il subsiste dans celui d’un fromage carré appelé Rouy, fabriqué désormais à Laval par une usine Lactalis.

205 J 17 205 J 14-3
205 J 14-4

Après l’âge d’or de l’entre-deux-guerres vient une période pénible pour la famille, dépossédée peu à peu de son pouvoir de décision.
La fromagerie Rouy est un témoin de l’histoire de l’industrie agro-alimentaire entre les années 70 du XIXe siècle et celles du XXe siècle ; elle a marqué l’histoire de Dijon et des communes où ses usines étaient implantées (Veuxhaulles, Frasnes et Laignes). La marque Rouy fait partie du patrimoine industriel bourguignon ; le Rouy d’Or est pour les Dijonnais comme une madeleine de leur enfance.

205 J 31

> Consulter la brochure