archives.cotedor.fr

Archives départementales de la Côte-d'Or

La salle de lecture de l'annexe, 41 quai Gauthey, sera fermée exceptionnellement au public le vendredi 26 juillet 2024.

Vous êtes ici : Archives départementales de la Côte-d'Or /

Octobre - La Société des Amis des Arts de Dijon

Les archives de la Société des Amis des Arts de Dijon, entrées par don aux Archives de la Côte-d’Or en 2019, documentent le goût pour les arts plastiques en général, et pour la peinture en particulier, du public dijonnais entre 1880 et 1960. L’exposition annuelle permettait à des artistes, locaux ou non, de montrer et de vendre leur production. Ces archives sont un témoignage précieux de la vie culturelle à Dijon avant la décentralisation.

1 JO 708-11


1 J0 708-1Fondée à Dijon en 1880, la Société des Amis des Arts de la Côte-d’Or prenait la suite d’une Société permanente des Amis des Arts de Dijon, mort-née en 1857. Elle avait pour but de « cultiver et de répandre le goût de l’art et d’en favoriser le développement en rapprochant, dans des réunions hebdomadaires, les artistes et les personnes qui aiment les arts, en organisant des expositions publiques et en ouvrant des concours ». La Société a organisé, jusqu’au début des années 1960, une exposition annuelle (peintures, sculptures, dessins, céramique). Elle fut longtemps présidée par Gaston- Gérard, ancien maire de Dijon.

 

1 JO 708-13Les archives de la Société furent conservées au domicile de son dernier secrétaire général, Serge Etiévant, officier de police judiciaire, artiste peintre († 1969). Son fils Patrick Etiévant, lui-même président de l’Association des amis des peintres bourguignons du XXe siècle, les a remises aux Archives départementales sur les conseils de Didier Perrin, ancien professeur chargé du service éducatif aux Archives départementales de la Côte-d’Or.

 


Même s’il représente un volume limité (0,10 mètres linéaires), ce fonds est riche et dense. Il comprend en effet : statuts, règlements, comptes rendus d’Assemblées générales, registre des délibérations (1882-1906), expositions (affiches, tracts, liste des œuvres, biographies d’artistes, articles de journaux, correspondance avec les artistes, vente des œuvres, cartons d’invitation, carnets à souche, signalétique), listes de sociétaires, livres de compte, menus, rapports avec la préfecture (subventions, informations dues par les associations reconnues d’utilité publique), correspondance avec les membres et les artistes, tombola.

1 J0 708-5 1 J0 708-4

Ce petit fonds apporte une lumière intéressante sur la vie artistique dijonnaise entre 1880 et 1960 : non seulement sur les artistes bourguignons, mais aussi sur les artistes (surtout peintres) extérieurs à la Bourgogne qui exposaient volontiers leurs œuvres à Dijon. S’ils le faisaient, c’est qu’ils y avaient un intérêt financier, ce qui prouve l’attractivité de Dijon sur le marché de l’art contemporain. Il ne s’agit que rarement d’artistes de premier plan ou de l’avant-garde ; mais l’engouement du public montre que le marché de l’art en « province » n’était pas atone, contrairement à ce qu’ont pu faire croire certains promoteurs de la décentralisation culturelle depuis les années 1980. Les listes d’artistes, le prix de vente des œuvres, les listes de membres, les délibérations, la correspondance permettent de dessiner avec précision la sociabilité des «producteurs» et des «consommateurs» d’arts plastiques à Dijon durant 80 ans.

1 J0 708-7 1 J0 708-8
1 J0 708-9 1 J0 708/15
1 J0 708-12 43e salon
1 J0 708-14 1 J0 708-10

À partir de 1919, une autre association, « L’Essor », vient concurrencer à Dijon la Société des Amis des Arts ; cette association organise une exposition annuelle, le Salon de l’Essor. Elle est active en 2019.

Don du 12 juin 2019 (entrée n° 8471) ; ADCO, 1 J0 708 (1857-1963) : toutes les illustrations sont tirées de cette cote.

Source complémentaire :
Catalogues annuels de l’exposition organisée par la Société des amis des Arts, ADCO, PBH 427

> Consulter la brochure