archives.cotedor.fr

Archives départementales de la Côte-d'Or

À compter du lundi 3 mai, les salles de lecture rouvrent leurs portes au public :
La salle de lecture de la rue Jeannin est ouverte au public du lundi au vendredi, de 8 h 30 à 12 h et de 13 h 30 à 17 h. La consultation des archives se fait uniquement sur inscription, avec réservation des documents, la veille à 15 h 30 au plus tard (
archives@cotedor.fr ou 03 80 63 66 98).
La salle de lecture de l’annexe Quai Gauthey est ouverte au public le vendredi matin de 9 h à 12 h. La consultation des archives se fait uniquement sur inscription, avec réservation des documents, le jeudi précédent à 15 h 30 au plus tard (archives@cotedor.fr ou 03 80 63 66 98).

Vous êtes ici : Archives départementales de la Côte-d'Or /

Août - Discours

E DEP. 507/3Ce mois-ci, nous vous proposons de découvrir le discours de l'évêque de Dijon à la fête périodique du 15 août 1808.


Discours prononcé le 15 août 1808 par M. l'évêque de Dijon, H. Reymond.
Henri Reymond est né le 16 novembre 1737 à Vienne (Dauphiné) et meurt le 20 février 1820, à Dijon.
Il fit ses études, sous la direction des jésuites, dans le collège de Vienne. puis entra ensuite dans la congrégation des joséphistes et y reçut les ordres sacrés. Il prit les degrés en théologie dans l'université de Valence (Drôme), et devint, lors de l'expulsion des jésuites, professeur de philosophie. Ayant quitté l'enseignement, il fut nommé curé de Saint-Georges de Vienne. Élu évêque de Grenoble, le 17 novembre 1792, par l'assemblée électorale tenue à Saint-Marcellin, Charles de La Font de Savines, évêque de Viviers, le consacra dans la cathédrale de Grenoble, le 15 janvier 1793. Reymond fut ensuite transféré sur le siège de Dijon le 9 avril 1802.


Fascicule imprimé à Dijon (imprimerie de BERNARD-DEFAY) et envoyé dans les différentes communes de Côte-d'Or avec comme instruction, en cas de lecture de ce discours lors des fêtes du 15 août, de le lire strictement tel qu'il est écrit, "sans addition ni retranchement quelconque".

Archives départementales de la Côte-d'Or, Archives communales déposées de Premières, E DEP. 507/3.

  
> Consulter le document dans son intégralité