archives.cotedor.fr

Archives départementales de la Côte-d'Or

À compter du lundi 3 mai, les salles de lecture rouvrent leurs portes au public :
La salle de lecture de la rue Jeannin est ouverte au public du lundi au vendredi, de 8 h 30 à 12 h et de 13 h 30 à 17 h. La consultation des archives se fait uniquement sur inscription, avec réservation des documents, la veille à 15 h 30 au plus tard (
archives@cotedor.fr ou 03 80 63 66 98).
La salle de lecture de l’annexe Quai Gauthey est ouverte au public le vendredi matin de 9 h à 12 h. La consultation des archives se fait uniquement sur inscription, avec réservation des documents, le jeudi précédent à 15 h 30 au plus tard (archives@cotedor.fr ou 03 80 63 66 98).

Vous êtes ici : Archives départementales de la Côte-d'Or /

Novembre - L'élection présidentielle de 1848 au suffrage universel masculin

3 M 2Ce mois-ci, nous vous proposons de découvrir une affiche du 28 novembre 1848 annonçant l'organisation matérielle de l'élection présidentielle de 1848.

Affiche du 28 novembre 1848, annonçant l'organisation matérielle très rigoureuse de cette élection, prévue le 10 décembre suivant, la première en France pour élire un Président de la République. Ce sera Louis-Napoléon Bonaparte. La France fut ainsi le premier pays au monde à se doter d'un chef de l'État élu au suffrage universel masculin.

En 1792, la France a su se doter des principales composantes d'une vie politique en voie de démocratisation : un statut du citoyen électeur associé à la pratique du suffrage universel masculin, avec le principe universel d'égalité de tous les individus devant la loi, des circonscriptions électorales crédibles, qui impliquent des relations solides entre électeurs et élus, une presse qui veut soutenir une réflexion politique de l'électorat, des élus soucieux d'entretenir des liens avec les citoyens, de les informer des actions menées en leur nom. En un mot, un contexte favorable à la démocratisation en France existe réellement.

Mais le pays a testé aussi des pratiques restrictives du pouvoir du suffrage universel avec la mise au point et l'utilisation d'un suffrage censitaire par les forces conservatrices qui craignent les initiatives trop progressistes. C'est cette tendance qui l'emporte à partir de 1794. Il faudra plusieurs décennies avant de renouer le fil rompu de la démocratisation en France.

La révolution de février 1848 va permettre l'instauration définitive du suffrage universel. Sentant son existence menacée par l'irruption d'une foule agitée, salle Saint-Louis à l'hôtel de ville de Paris le 25 février 1848, comme celle du Gouvernement provisoire républicain tout juste installé, Lamartine annonce l'instauration du suffrage universel. Le 2 mars suivant, une proclamation précise bien le suffrage universel « sans condition de cens » pour faire patienter, dans l'attente des textes légaux, le décret qui instaure le suffrage universel masculin, le 5 mars 1848.

Archives départementales de la Côte-d'Or, fonds de la préfecture, plébiscites et élections, 3 M 2, affiche imprimée sur papier.

> Consulter le document grand format