archives.cotedor.fr

Archives départementales de la Côte-d'Or

À compter du lundi 3 mai, les salles de lecture rouvrent leurs portes au public :
La salle de lecture de la rue Jeannin est ouverte au public du lundi au vendredi, de 8 h 30 à 12 h et de 13 h 30 à 17 h. La consultation des archives se fait uniquement sur inscription, avec réservation des documents, la veille à 15 h 30 au plus tard (
archives@cotedor.fr ou 03 80 63 66 98).
La salle de lecture de l’annexe Quai Gauthey est ouverte au public le vendredi matin de 9 h à 12 h. La consultation des archives se fait uniquement sur inscription, avec réservation des documents, le jeudi précédent à 15 h 30 au plus tard (archives@cotedor.fr ou 03 80 63 66 98).

Vous êtes ici : Archives départementales de la Côte-d'Or /

Avril - Union avec la famille de Bavière

B 294Ce mois-ci, nous vous proposons de découvrir le contrat de mariage de Guillaume de Bavière et de Marguerite de Bougogne en date du 11 avril 1385, à Cambrai.

Albert, duc de Bavière, et sa femme Marguerite reconnaissent qu'en vertu du contrat conclu avec le duc de Bourgogne (Philippe le Hardi) et sa femme (Marguerite de Flandres) pour le mariage de leurs enfants aînés respectifs, Guillaume de Bavière et Marguerite de Bourgogne, le futur marié bénéficiera de l'héritage paternel en Hainaut, Hollande, Zélande et Frise ; les seigneurs et villes concernées ratifient l'acte en y apposant leurs sceaux.

Ce mariage, qui s'insérait dans toute une politique d'implantation vers les Pays-Bas où cette branche de la famille de Bavière étaient possessionnée, fut célébré à Cambrai le lendemain même de cet acte avec un éclat d'autant plus prodigieux qu'il se doublait du mariage entre Jean de Bourgogne (futur Jean sans Peur) et Marguerite de Bavière, le frère et la soeur du premier couple. Le 17 juillet de cette même année, le roi Charles VI, neveu de Philippe le Hardi, épousait à Amiens Isabeau de Bavière (de la branche aînée).

Archives Départementales de la Côte-d'Or, fonds de la Chambre des comptes de Dijon, B 294 : parchemin (72 x 48, 5 cm).

Sur les 31 sceaux de cire brune ou verte pendant sur des cordons verts qui munissaient l'acte dans un ordre très concerté [le duc et la duchesse de Bavière, les seigneurs puis les villes de Hainaut (11 sceaux), puis de Hollande (11 sceaux) et enfin de Zélande (7 sceaux)], 21 subsistent (certains endommagés) : le duc de Bavière ; pour le Hainaut, Guy comte de Blois, Jean de Condeit, sire de Moreausmes, Engelbert d'Enghien, les seigneurs d'Antoing, de Briffeul, de Lens, la ville de Mons ; pour la Hollande, le seigneur de Hoerne, Othe, seigneur d'Ercle, les seigneurs de Ghaesebeke, de Montfort, d'Haspere, de Zevenberghe, les villes de Harlem, Delft et Leyde ; pour la Zélande, le seigneur de Haemsteden, Frank(e), seigneur de Borssele, le seigneur de Cruint (Cruninghe) et Rasse de Borssele.
 
> Consulter le document grand format