archives.cotedor.fr

Archives départementales de la Côte-d'Or

À compter du lundi 3 mai, les salles de lecture rouvrent leurs portes au public :
La salle de lecture de la rue Jeannin est ouverte au public du lundi au vendredi, de 8 h 30 à 12 h et de 13 h 30 à 17 h. La consultation des archives se fait uniquement sur inscription, avec réservation des documents, la veille à 15 h 30 au plus tard (
archives@cotedor.fr ou 03 80 63 66 98).
La salle de lecture de l’annexe Quai Gauthey est ouverte au public le vendredi matin de 9 h à 12 h. La consultation des archives se fait uniquement sur inscription, avec réservation des documents, le jeudi précédent à 15 h 30 au plus tard (archives@cotedor.fr ou 03 80 63 66 98).

Vous êtes ici : Archives départementales de la Côte-d'Or /

Juillet - Concert de Mozart à Dijon

B 88 terCe mois-ci, nous vous proposons de découvrir une affiche pour le concert de Mozart donné à l'hôtel de ville le 18 juillet 1766 (cliché Ville de Dijon).

En juillet 1766, à l'invitation du prince de Condé venu présider rituellement la tenue des États de la province dont il était gouverneur, la grande salle de la mairie (actuelle salle de lecture des Archives départementales), seule disponible dans la ville en la circonstance, accueillit l'enfant prodige Mozart et les siens regagnant Salzbourg au retour d'une grande tournée européenne, pour un et sans doute même deux concerts, les mercredi 16 et vendredi 18 du mois.

Les oeuvres exécutées par Mozart (les siennes propres comme celles d'autres compositeurs) aussi bien que les réactions du public (les dignitaires locaux le 16, des auditeurs payants le 18) sont inconnues, si rares sont les traces laissées par ces prestations : une affiche, quelques mentions protocolaires ou d'intendance dans les archives municipales, une allusion dans la correspondance de Léopold Mozart. Celui-ci, en revanche, dans ses Notes de voyage, n'est pas avare de critiques sur les musiciens du petit orchestre requis pour ces concerts.

Une plaque commémorant l'événement, chronologiquement fautive, fut apposée en 1872 dans le sol de la grande salle, devant la cheminée.

> Consulter le document grand format