archives.cotedor.fr

Archives départementales de la Côte-d'Or

La salle de lecture de la rue Jeannin est ouverte au public du lundi au vendredi, en continu de 8 h 30 à 17 h
La salle de lecture de l’annexe Quai Gauthey est ouverte au public le vendredi matin de 9 h à 12 h

Il n’est pas nécessaire de s'inscrire ni de réserver des documents (sauf pour les documents conservés à l'annexe mais consultés rue Jeannin)

Vous êtes ici : Archives départementales de la Côte-d'Or /

Le document du mois de septembre - Au service de Philippe le Bon

Une ordonnance inédite du “Grand duc d’Occident”

 

Au mois de décembre 2021, les Archives départementales de la Côte-d’Or sont contactées par un libraire ayant en sa possession un document mystérieux, faisant état d’un trésor volé au duc de Bourgogne par son neveu d’Orléans. Après une étude plus approfondie, la teneur du document s’est révélée tout autre : une ordonnance de l’hôtel de Philippe le Bon, datée de 1424 et rédigée à Lille. Le trésor est ainsi le document lui-même puisqu’il est le plus ancien du genre connu pour le principat de ce duc. Acquis par les Archives départementales, cette ordonnance est désormais accessible à la consultation sous la cote 1 J 0/897.

> Visionner le film documentaire

 

Présentation du document

 

Long de près de 3 mètres et constitué de pièces de parchemins cousues entre elles, le document a pour but d’organiser la vie de l’hôtel ducal, c’est-à-dire de l’entourage princier, alors itinérant. Il cite les différents officiers participant à la vie de cour, en les regroupant par fonction. En premier lieu, les chevaliers, conseillers et chambellans. Membres de l’aristocratie, ils sont admis au conseil ducal et ont un rôle éminent dans la conduite des affaires du duché. Viennent après eux les chambellans puis les maîtres d’hôtel. À leur suite sont énumérés tous les officiers de cuisine, ceux qui ont la charge de l’approvisionnement et du service (échansons, fruitiers, pannetiers, etc.). En dernier lieu, à la fin de l’ordonnance, on retrouve des personnages variés, en moins grand nombre, comme les chapelains, les hérauts, les secrétaires. Ce vaste ensemble de personnel représente plusieurs dizaines d’officiers, dont les gages et les tâches sont précisés dans le document. Le dernier paragraphe, signé de la main du duc, fixe les modalités du service et donne sa force probante à l’ordonnance.

Signature autographe de Philippe le BonSignature autographe de Philippe le Bon

 

Photographie de la cour ducale en 1424, ce document apporte plusieurs enseignements :

  • D’abord, il donne l’identité d’un grand nombre de fidèles de Philippe le Bon au début de son principat. On retrouve parmi eux des membres d’anciennes familles bourguignonnes comme les Vienne. Certains font partie des proches de Philippe le Hardi, son grand-père. C’est le cas des Pot ou des La Trémouille, arrivés du centre de la France pour servir le duc de Bourgogne. D’autres enfin sont issus des pays nouvellement intégrés à l’ensemble bourguignon (par exemple ici Roland d’Uitkerque, chevalier flamand). Cette société constitue l’élite du duché de Bourgogne, celle à qui sont confiées les charges les plus importantes (conduite des armées, ambassades, conseil du prince). Le fait d’appartenir à l’hôtel et de participer au service privé du prince est un signe visible de l’honneur qui leur est accordé.

Château de La RochepotChâteau de La Rochepot (21) acquis par Régnier Pot en 1403

 

  • Ce que l’on remarque également, c’est la présence de plusieurs membres d’une même famille dans cet entourage princier. Les Brimeu, par exemple, comptent trois chambellans, mais également deux pannetiers. Leur présence à différents échelons de l’ordonnance est le signe de l’ascension sociale des rejetons des seigneurs, souvent intégrés dans de menus offices au début de leur vie pour ensuite s’approcher des charges plus honorifiques (et mieux rémunérées). La fidélité familiale fait partie du fonctionnement des grandes principautés médiévales. Bien souvent, c’est tout un groupe qui s’attache à un seigneur ; les reniements et les changements de fidélité sont un des corollaires de ce système. En 1424, Georges de la Trémoille, ancien partisan des Bourguignons, fait partie de l’entourage du roi de France, Charles VII.

 

  • Cette société politique qui gravite dans l’orbite proche de Philippe le Bon est celle que l’on retrouve, six années plus tard, dans la première promotion de la Toison d’Or, le prestigieux ordre de chevalerie institué à Bruges par le duc. Logiquement, ses membres sont placés dans le haut de l’ordonnance.

 

  • D’un point de vue archivistique, l’ordonnance de 1424 est tout aussi remarquable. En effet, il ne subsiste pour l’hôtel de Philippe le Hardi (1363-1404) qu’un fragment d’ordonnance de 1389 (ADCO, B 341), et on ne connaît pas d’ordonnance pour Jean Sans Peur (1404-1419), cette nouvelle acquisition des Archives départementales est donc le plus ancien document de ce genre connu à ce jour (2022) pour un duc de Bourgogne en exercice. Si son achat montre que des pièces majeures du duché de Bourgogne peuvent toujours être redécouvertes, il permettra surtout d’enrichir un peu plus les riches fonds médiévaux des Archives départementales de la Côte-d’Or.

 

Enluminure

Enluminure

Histoire de la Toison d’or, Maître de la Toison d’Or,
de Vienne et de Copenhague,
Bibliothèque municipale de Dijon, ms. 2948

 

Film documentaire

 

Pour valoriser ce document certes écrit en français, mais dans une graphie médiévale, les Archives départementales proposent un court film documentaire. Son objectif est double. D’une part, montrer le discours historique que l’on peut tirer d’une ordonnance médiévale. D’autre part, la mettre en regard d’autres sources (manuscrits, bâtiments, oeuvres d’art) et valoriser le patrimoine bourguignon évoqué dans le document.
Le documentaire a été réalisé par Luca Peugeot, apprenti photographe aux Archives départementales et avec le concours de chercheurs et d’institutions patrimoniales.

  Château de Commarin (21)
BM, ms. 627 Château de Commarin
Portrait de Philippe le Bon
Bibliothèque municipale de Dijon, ms. 627 Portrait de Philippe le Bon
Dijon, MBA

 

Transcription partielle

 

          C’est l’ordonnance faicte par Monseigneur le duc de Bourgoingne conte de Flandre et de Bourgoingne en son conseil et sur le gouvernement de son hostel.

Premierement

 

Chevaliers, conseillers et chambellans

 

          •  Le seigneur de Roubais [Roubaix, Nord], premier chambellan

          •  Messire Lourdin seigneur de Saligny

          •  Guiot de Jaucourt [Aube] seigneur de Villernoul

[En marge à droite : Lesquelz auront telle ordonnance que leur sergent portera]

          •  Le seigneur de Jonvelle [Jean de la Trémoille, seigneur de Jonvelle]

          •  Messire Guillaume de Vienne

          •  Messire Roland d’Uutkerke [Uitkerke, Belgique, province de Flandre-Occidentale]

Chevaliers

 

Chambellans pour accompaigner et servir Monseigneur

 

Chambellans•  Le seigneur de Croy

•  Le seigneur de Thoulonjon [Germagnat, Ain]

•  Le seigneur de Crolsi [Croissilles, Pas-de-Calais ?]

•  Le seigneur de Steenhuse [Steenhuize-Wijnhuize, Belgique, province de Flandre-Occidentale]

•  Messire Hue de Lannoy [Nord]

•  Messire Pierre de Bauffremont

•  Messire Guillaume de Rocheffort

•  Messire Jehan de Courcelles

•  Messire ? de Chab.nnne

•  Messire ? d’Escogney

•  Messire Regnier Pot

• Messire Jacques de Courtiambles [Cortiambles, Saône-et-Loire]

•  Messire Guillebert de Lannoy [Nord]

•  Messire Jehan de Hornes [Horn, Pays-Bas, province de Limbourg, commune de Leudal]

•  Messire Jaques Pot

•  Messire Gauchier de Rouvroy, seigneur de Saint Symon [Aisne]

• Messire Florimont de Brimieu [Brimeux, Pas-de-Calais]

•  Messire Jaques de Brimeu [Brimeux, Pas-de-Calais]

•   Messire Jehan d’Aynne [Esnes, Nord]

•  Messire Jehan de Bourbon

•  Messire Pierre de Porcquieres [Pocquières], seigneur de Belaibre [Belâbre, Indre]

•  Messire Mille de PaillartChambellans

•  Messire Jehan de Longvy [Longwy-sur-le-Doubs, Jura]

•  Messire Jaques de Viefville [Enquin-lez-Guinegatte, Pas-de-Calais]

•  Messire Jehan de Roubais [Roubaix, Nord]

•  Messire Jehan d’Uutkerke [Uitkerke, Belgique, province de Flandre-Occidentale]

•  Messire Robert seigneur de Masmines [Massemen, Belgique, province de Flandre-Occidentale]

•  Messire Occorsquin [Gossequin]

•  Messire André de Valins

•  Messire Jehan de Digoine [Saône-et-Loire]

•  Messire Baudot de Noyelle

•  Messire Philibert Andruet [Andrenet]

•  Messire Gauvain de la Viefville [Enquin-lez-Guinegatte, Pas-de-Calais]

•  Messire Philippe Dubos [Philippe du Bois de Fiennes]

•  Messire Jehan de Bonnieres

•  Messire Anthoine de la Marche

•  Messire Jehan d’Aveluz [Aveluy, Somme]

•  Messire David de Brimeu [Brimeux, Pas-de-Calais], seigneur de Ligny [Ligny-sur-Canche, Pas-de-Calais]

•  Messire Jehan de Puligny, seigneur de la Mote de Tilly [La Motte-Tilly, Aube]

•  Messire Jaques de Villiers [Villers-la-Faye].

[En marge :

Chacun chevalier banneret sera lui VIe et VI chevaulx. Et chacun chevalier bacheler lui IIIIe et IIII chevaulx.

Aujourd’hui, Monseigneur present, monsieur le chancelier et Guillaume du Bois maistre d’ostel de mondit seigneur, m’a commandé mectre en ceste ordonnance messire Pierre de Gemigny, seigneur de Tanlay pour servir comme chambellan a son tour. Fait a Dijon le IIIe jour d’aoust mil IIII C et XXIIII (3 août 1424).

G d’Oostende]

Somme de ceulx qui doivent servir qui seront VI et pour les IV conseillers dont l’en print II bannerez et IIII bachelers : LXII personnes, LXII chevalx.

 

Maistres d'ostelMaistres d’ostel
 

•  Jaques de Busseul [Buxeuil, Aube]

•  Guillaume du Bois

•  Le seigneur de Humbercourt [Somme]

•  Jehan de Busseul [Buxeuil, Aube]

•  Jehan de Quielent [Quilen, Pas-de-Calais]

[En marge : Chacun lui IIIIe et IIII chevaulx et ne servira que I a la foiz avec cellui qui servira sans ordonnance : c’est assavoir l’un desdits Jaques de Busseul et Guillaume du Bois et qui serviront sans ordonnance.]

Somme : IIII personnes et IIII chevaulx

 

 

Tournage Tournage
Tournage
Tournage
Tournage du film par Luca Peugeot et Julien Loglisci
© Philippe Bruchot

1 J0 897

ADCO, 1 J 0/897

 

> Consulter la brochure
> Consulter les autres documents du mois